Celui dont tout le monde redoute le rendez-vous : le dentiste…

Aujourd’hui je reviens après quelques jours d’inactivité mais ce n’est pas sans raison. En effet, j’ai eu la chance cet été de devoir en urgence me faire enlever les chères dents de sagesse qui ne servent à rien, soyons d’accord. Bien évidemment, comme j’aime bien faire les choses à 400%, je devais enlever les 4, nécessitant donc 2 interventions.  Avant cela, je n’avais jamais eu de réel soucis avec le dentiste, certes ce n’était pas mon rendez-vous préféré, mais bon j’y allé sans rechigner, on nettoyait tout cela et voila ! Disons que pour les dents de sagesse, j’ai un peu tardé… Il faut dire que cela fait déjà 3 ans qu’on m’a annoncé que je devais les extraire avant qu’elles ne fassent bouger toutes les autres dents… Du coup, j’avais tout de suite plus de mal à aller chez le dentiste. Mais cet été était l’été des résolutions ! C’est surtout qu’en avril dernier 2 des 4 dents de sagesse sont sorties, provoquant une belle et douce rage de dent… Alors bon, soyons fou et faisons nous arracher des dents ! C’est à ce moment là, que j’ai commencé à chercher LE dentiste parfait, qui ne fait pas mal, qui est doux, qui te fait rire, te détend tout ça tout ça quoi… C’est comme l’homme parfait… ça n’existe pas ! Mais avec de la chance, je m’en suis approcher. J’ai réussi à trouver en urgence un dentiste doux et super sympa. Le fait d’être gentil n’enlève pas la douleur (surtout celle des piqûres hein), mais ça allège pas mal quand même. Les deux premières dents ont été très simples à enlever il y a deux semaines, mais les 2 dernières et une en particulier ont nécessité une réelle intervention chirurgicale la semaine dernière avec points de suture et tout le tralala… Beaucoup l’ignorent mais ce qui fait le plus mal dans l’extraction des dents de sagesse ce ne sont pas les anesthésies mais justement quand l’anesthésie ne fait plus effet. C’est là qu’on douille bien ! Mon dentiste m’a fait 4 anesthésies par coté, les 2 premières sont assez « cool » alors que les deux dernières sont bien puissantes. Ça, c’est ce qu’on se dit quand on est encore sous anesthésie. Puis tu rentres tranquillement chez toi, la bouche encore endormie, t’as bien l’air bête soit disant passant, tu vas à la pharmacie avec ta jolie ordonnance, tout va bien… Puis quelques heures après ça commence à se réveiller et là c’est le drame. Là , tu te rends compte que tout ce qu’il y a eu avant c’était rien du tout ! Dormir ne fait plus partie des options possibles à ce moment là, tout ce qu’il reste à faire c’est souffrir en silence, en serrant les dents comme on dit 😉

Enfin bref, maintenant c’est fait, je n’ai plus ces fichus dents Inutiles et tant mieux ! Mais en en parlant autour de moi, j’ai fait quelques constats sur le dentiste.

Le dentiste en vrai, c’est celui que tout le monde déteste. Personne ne veut jamais y aller, et chacun a un mauvais souvenir. Une mauvaise anesthésie, des doigts pas très doux, un dentiste pas trop agréable, ou alors tout simplement, le mythe du dentiste méchant et de ses si jolies ustensiles qui font un bruit si agréable à l’oreille. Je ne sais pas si ces stéréotypes sont vraiment encore utiles à garder, puisqu’au final ce n’est pas non plus super agréable d’aller chez l’ophtalmo pour avoir un petit souffle d’air dans les yeux. C’est un peu comme partout, il suffit de trouver le bon ! Personnellement, j’ai maintenant trouver LE bon dentiste ! Alors au diable les stéréotypes et les peurs, je n’ai pas non plus envie d’y courir, mais ce n’est plus aussi horrible.

2463402141_small_1

 Et vous, votre dentiste il est plutôt comment ?

N’oubliez pas, ce n’est pas parce qu’un dentiste vous a fait mal, que tous sont comme ça 🙂

 

*Love you les crapouillous

Iris, un éclat de coeur tendre rempli de confiance.

L’espoir est au combattant de la liberté ce que la bouée de sauvetage est au nageur : la garantie qu’il ne se noiera pas, qu’il restera à l’abri du danger. Lettre, à Winnie Mandela, 1 août 1970 Un sourire, un geste tendre, un rire. Quoi que cela puisse être, aider quelqu’un, inconnu ou non, est un acte précieux, qui offre à la vie, … Lire la suite