Nos étoiles contraires : la Star du moment !

En cette jolie après-midi, je souhaite vous faire partager mon avis sur le film dont tout le monde parle sur Internet. Bien avant sa sortie, le film faisait déjà parler de lui, et pas pour rien.

Il n’y a plus aucun suspens, ce film est très beau. Il n’y a pas à dire, une belle histoire d’amour, ça plait 9.99 fois sur 10 aux filles (et 9 fois sur 10 aux mecs, mais ils le diront jamais), alors forcément, on craque dés qu’on voit la bande-annonce.  La maladie fait un peu peur, parce qu’on comprend très vite qu’il y aura un drame (c’est inévitable dans ce genre de films), alors bon, j’ai un peu hésité, parce que pleurer pendant 2h30 et ne pas réussir à dormir à cause d’un film, c’est un peu niannian. Et surtout parce que le Cancer, cette maladie tabou, dont tout le monde a peur, mais dont il ne faut surtout pas prononcer le nom, c’est le sujet du film. Comment vivre avec le cancer ? Etre amoureux et cancéreux, c’est possible ? Vivre après une perte à cause du cancer ? Quelques questions qu’évoque le film. Et puis, on connait tous une personne qui se bat, ou qui s’est battu, en vain contre cette maladie. Alors je comprends mon amoureux quand il me dit qu’il ne veut pas aller voir ce film, et que rien que l’image lui fait mal au coeur. C’est sûr, il y a plus gai niveau Joie de vivre et bonheur dans la vie, mais ce sont des choses qui arrivent malheureusement. « On ne s’y fait jamais, mais on apprend à vivre avec. » : C’est une phrase d’un petit enfant, tout jeune, tout mignon, plein d’amour et de joie de vivre, 8ans, mais atteint du cancer depuis ses 5ans. Car oui, j’ai cottoyé le cancer en tant que bénévole dans le service d’un hôpital où se trouve justement, des enfants tous plus mignons les uns que les autres, mais qui se battent chaque jour un peu plus. C’est cette expérience qui me permet de regarder ce genre de films avec ce recul. Bref. J’ai vu ce film, et même si j’ai légèrement pleuré, je suis sorti de la séance heureuse, parce que c’est beau, et malgré la maladie, le producteur nous fait rêver. On oublie tous les apprioris que l’on a sur la maladie, la chimio et les médoc, bref tout ce qu’on a horreur quoi. Le réalisateur nous vend du rêve à l’état pur.

La maladie est présente, mais l’amour est plus forte que tout ! En résumé, c’est ça.  Alors même si vous n’aimez pas ce genre de films où on pleurs et où la maladie est au coeur du sujet, sachez que ce film est juste Magnifique et réellement BEAU. Prenez un peu de votre temps pour aller le voir, vous ne serez pas déçu (je vous le promet, promesse de SCOUT), vous allez rire (oui c’est possible, au milieu des pleurs, vous rigolerez, parce qu’encore une fois, Josh Boone est divin. Il arrive à placer des moments simples mais drôles, qui en plein reniflement et mouchage, vous feront esquisser un léger sourire. Vous verrez votre vie tellement différente après ce film, mais surtout, vous allez vous rendre compte que votre vie est vraiment belle, et que pour certains elle est très moche.

Petit message d’espoir pour toutes ces personnes qui se battent à chaque seconde de leur vie pour battre cette putin de maladie que personne ne mérite. Continuez à vous battre, et surtout vivez. Courage à toutes ces personnes qui voient leur enfants à l’hôpital, à toutes les personnes qui se battent aux côtés d’un proche, et aussi, un petit message, pour toutes ces étoiles qui brillent dans notre ciel.

Et vous, surtout, n’hésitez plus à vivre, la vie n’attend pas comme on dit, alors relevez vous et vivez (et aller voir ce film au passage) !

A bientôt tout le monde !

 

*Les coquelicots de Nessa

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s